Herbes peignées

Début 2019, je retrouve une vidéo au sujet de l’herbe peignée d’Ouessant : expression sublime pour exprimer ce vent qui s’engouffre dans ces mottes herbues de la côte !  ( Une expression que je n’ai pas retrouvée en faisant des recherches, mais qu’un guide local a employée durant une visite au Créac’h) 

Ce qui me frappe sont les lignes à la fois horizontales et verticales des ces herbes , leur mouvement, leur sauvagerie. 

Les dessins et peintures arrivent vite autour de cette notion d’herbe peignée qui me plait beaucoup, j’y travaille tout un semestre début 2019 , au crayon, à l’huile, sur papier , sur toile… Les traits en paquet figurant les herbes sont presque comme un motif que je répète sur plusieurs peintures.


Huile et crayon sur toile sur toile 29x29/40x40 2019
Herbe peignée à Ouessant 67,5x52cm 2019
huile sur toile 24x30 marouflée bois 2019
Herbe peignée à Ouessant 67,5x52CM (coll privée)
ouessant herbe peignée huile et fusain sur toile 150x150cm 2019
huile sur toile 24x30 marouflée bois 2019
l herbe peignée d'Ouessant huile sur châssis 120x160cm 2019
Herbe peignée champs jaune huile et crayon sur toile 29x29cm 2019
herbe peignée fond jaune huile et crayon sur toile 15x20cm 2019
Herbe peignée jaune huile et crayon sur toile 39x49cm (coll privée)

Comme à mon habitude, mes recherches débordent sur des médiums que j’aime comme le papier , la tarlatane…

Il y a de toutes petites choses qui sont comme des caresses, j’y pense en « détissant » ma tarlatane, ce sont de petites caresses pour l’esprit, d’infimes subtilités qu’on aimerait retenir… La tarlatane est un de mes textiles préférés. Son fil est souple et rêche à la fois, il offre de nombreuses possibilités , absorbe encre et peinture, colles et enduits, se détisse en fils réguliers quand notre geste est doux, ou en fils cassants si on est trop brutal. 

Le processus de création ici laisse la part belle aux accidents, aux hasards… Je lui accorde beaucoup de temps, ne cherche pas à obtenir un objet artistique, divague beaucoup, touche, retouche , trempe les fils dans la couleur… sans savoir où je vais, je tourne autour de ces matières naturelles en attendant le moment de la révélation …

Je pense au vent dans les herbes à Ouessant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *