Je Tu Il embarqué sur la marge

Dans mes échanges avec Paule-Elisabeth Oddéro, j’ai retenu cette phrase « je suis tu es nous sommes embarqués sur la marge » 

J’ai été immédiatement séduite par par les multiples interprétations qu’elle laisse envisager, par la couleur rouge de la marge de nos cahiers d’enfance, par l’évocation de la figure humaine que j’ai laissée tomber depuis quelques temps dans mes peintures et que j’ai envie de faire ressurgir ici , par la présence de la barque élément indissociable de nos « Pêcheries ».

Puis, la couleur rouge , c’est aussi hélas l’actualité des gilets de sauvetage en Méditerranée. 

Sur la plage 30x30cm 2014
Sur la plage 30x30cm
Maman les petits bateaux 30x30cm
Maman les petits bateaux 30x30cm
Filet jeté contre marée des reves 30x30cm
185x65cm 2016 (coll privée France)
huile sur toile 30x30cm 2016 ( coll privée France)
huile sur toile 25x25cm 2016 ( collection privée France)
huile sur toile chassis bois 100x100cm 2014
huile sur toile 150x100cm 2018
huile sur papier 130x130cm 2017 (coll privée)
huile sur toile 65x54cm 2018
huile sur toile chassis bois 160x200cm 2016
huile sur papier marouflé toile, détouré et cousu sur toile 100x150cm 2017

Durant l’été 2016 , j’ai travaillé au bâton d’huile une série de peintures sur papier où les corps sont petit à petit devenus des points et même des croix, symbolisant l’exclusion des individus eux-mêmes dans la médiatisation , ou encore  l’indifférence générale.

Les nouvelles ne sont pas bonnes :  chaque jour de nouveaux migrants se noient en Méditerranée. J’imagine ces corps qui s’amoncellent comme des sédiments au fond de la mer .

Installation au MATP de Draguignan, Ete Dracenois, 2017

Les gants de latex de l’atelier sont recyclés pour former des silhouettes , ficelées puis entassées dans des cylindres plastiques figurant les barques .

Cette installation sera montrée  lors du Festival d’art contemporain l’Eté Dracenois ainsi qu’en 2018 en Espagne à la Casa del Cable ( Fenêtre sur Méditerranée) 

Musée des ATP Draguignan, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *